Étienne Harding, fondateur de pontiGny,

abbé de Cîteaux, organise la fondation de Pontigny avec l'évêque d'Auxerre

 

 

 

Hugues de Mâcon, premier abbé de pontigny

 

 

Thomas Becket
Thomas de Londres,
dit Saint Thomas de Cantorbéry

Thomas Becket (1118-1170), chancelier du royaume d'Angleterre et archevêque de Cantorbéry depuis 1161; En 1164, il s'exile en France, à Pontigny à la suite du conflit avec le roi d'Angleterre Henri II au sujet des Investitures et, sous la protection de Louis VII roi de France.

Il restera à l'abbaye pendant près de deux ans. Thomas Becket se retire  dans l’archevêché de Sens auprès de l'abbaye de Saint-Colombe en 1166, où il rencontre le pape Alexandre III qui lui-même y réside 25 mois pendant son exil.

A son retour en Angleterre en 1170, il meurt assassiné dans la cathédrale de Cantorbéry. Canonisé en 1173, il est considéré comme un saint et martyr par l’Église catholique et la Communion anglicane. Cantorbéry devient lieu de pèlerinage.

 

 

William de Wickwane

 Il meurt le 26 ou à l'Abbaye de Pontigny en Bourgogne, où il a ensuite été enterré.

 

 

Edmond Rich d'Abingdon - St Edme

 

Saint Edmond de Cantorbéry (1170-1242), dit saint Edme, né sous le nom d'Edmund Rich dans la petite ville d'Abingdon, est un archevêque de Cantorbéry (Angleterre) et un saint catholique très populaire au XIIIe siècle.

 

En 1234, il est sacré archevêque de Cantorbéry. Il entre rapidement en conflit avec Henri III d'Angleterre au sujet de l'application d'une bulle pontificale concernant les investitures, comme l'avait fait Thomas Becket avec Henri II. Il entreprend un voyage à Rome, qui s'interrompt en France pour cause de maladie. Il est accueilli au couvent de chanoines augustins de Soisy-Bouy, près de Provins, où il meurt en 1240.

Selon son désir, son corps est alors ramené à Pontigny, où il repose dans une châsse baroque, dans l'abbatiale avec laquelle il a toujours entretenu de forts liens.

 

 

 

Adèle, Alix ou Alice de Champagne

 

Née vers 1140 et morte le 4 juin 1206 à Paris, est devenue reine de France par son mariage avec Louis VII de France et sera la mère de Philippe Auguste. Elle est fille du comte de Champagne et de Blois Thibaut IV et de Mathilde de Carinthie. Elle est inhumée dans le chœur de l'église abbatiale de Pontigny.

Une pierre gravée d'une croix et de trois fleurs de lys marque l'emplacement de sa tombe.