La vie d'un moine cistercien

L'ordre cistercien est un ordre monastique reconnu par le Pape. Cet ordre, dit réformé, des bénédictins remonte à la fondation de l'abbaye de Cîteaux en 1098, par Robert de Molesme.

 

Cet ordre est fondé non pas en opposition à l'ordre bénédictin mais comme une relecture de la Règle de Saint Benoit.

Ascétisme et rigueur liturgique, travail manuel et rejet de l'oisiveté sont les valeurs que Robert de Molesme prescrit à sa communauté dans son novum monasterium. Le travail est une valeur primordiale pour cet ordre comme le prouve sa technique artistique et architectural. L'ordre exerce aussi une grande influence dans les domaines intellectuel ou économique ainsi que dans le domaine des arts et de la spiritualité. L'ordre cistercien joue un rôle important dans l'histoire religieuse du XIIe siècle. L'ordre s'impose dans l'Occident, jusque sur ses confins. Leur habit fait d'eux les « moines blancs » : tunique blanche et scapulaire noir retenu par une ceinture de cuir portée par-dessus .

 

Le cistercien le plus connu depuis le XIIe siècle, est Bernard de Clairvaux (1090-1153), homme d'une personnalité et d'un charisme exceptionnels. 

 

Des nos jours l'ordre cistercien est en fait constitué aujourd'hui de deux ordres et plusieurs congrégations. L'ordre de la « Commune Observance » comptait en 1988 plus de 1 300 moines et de 1 500 moniales, répartis respectivement dans 62 et 64 monastères. L'ordre cistercien de la Stricte Observance  comprend actuellement près de 3 000 moines et 1 875 moniales - communément appelés trappistes et trappistines, car ils sont issus de la réforme de l'abbaye de la Trappe. [Source Wikipédia pour ce dernier paragraphe]

Télécharger
La vie du moine cistercien
Dossier pdagogique réalisé par l'abbaye du Thoronet.
dossier.la.vie.du.moine.par l'abbaye du.
Document Adobe Acrobat 635.5 KB